Chères familles,

Voici la Newsletter n°2 qui vous donnera un petit aperçu de ce que vos enfants ont vécu tout au long de ces dernières semaines.

En espérant que vous apprécierez, je vous souhaite une belle découverte !

Dans la classe….

Deux enfants nous ont présenté leur « Quoi de neuf ? » : une guitare et un harmonica. C’était l’occasion pour eux de nous partager une partie d’eux mêmes, de leur goût et centre d’intérêt, de prendre la parole, d’expliquer comment ils s’utilisent et de s’ancrer un peu plus dans le groupe. Merci pour ces belles découvertes !

Lors du repas, nous avons remarqué que plusieurs enfants avaient envie d’apprendre à se servir mieux de leur couvert. La pédagogie Montessori vise tant que possible, à observer l’environnement et à agir sur l’environnement pour que celui ci soit toujours plus adapté aux besoins des enfants. C’est en changeant l’environnement, que l’enfant peut y trouver ses outils pour se changer lui même. Nous avons donc réfléchi à la façon dont nous pouvions leur permettre d’apprendre à couper eux même leur nourriture sans une aide directe de l’adulte. L’activité pâte à modeler tombait à pic ! Nous avons donc remplacé les ustensiles et le rouleau par de vrais couverts : couteau et fourchette. Après avoir fait un boudin, on montre à l’enfant avec des gestes lents et précis comment tenir les couverts puis on découpe le boudin patiemment. Ensuite c’est à l’enfant de le faire.
Alors que nous venons de mettre en place cette activité, nous constatons déjà 
des changements au moment du repas, où les enfants ayants reçus la présentation s’appliquent à la mettre en œuvre.

Il en est de même pour les chaussures. Nous essayons de favoriser l’autonomie de l’enfant et pour cela dans un premier temps des chaussures à scratch ou fermetures faciles, lui donne un sentiment de fierté d’être complètement apte à le faire par lui-même. La prochaine étape est de savoir dans quelle chaussure mettre quel pied ? Certains, même des plus jeunes ont déjà le compas dans l’oeil, quand pour d’autre, un petit coup de pouce sera nécessaire. Pour cela on teste un nouvel outil que vous pouvez voir sur la photo : une feuille plastifiée avec l’empreinte de pieds qui ont chacun une gommette de couleur. Cela fonctionne si les chaussures ont une gommette de la même couleur que l’enfant peut poser sur le modèle. Encore faut-il que les gommettes tiennent ! Il y a encore d’autres astuces, comme celle de faire un petit point de couture sur les chaussons qui doivent se toucher quand ils sont mis à l’endroit, ou encore que le scratch de chaque chaussure se touche sur la partie lisse quand les chaussures sont mises côte à côte et que l’on tend en l’air les scratchs. Chacun son astuce, tant que l’enfant y trouve son repère !

Sur une des photos, vous pouvez voir que Pierre écrit avec l’alphabet mobile des mots de façon phonétique. C’est une première et grande étape vers la lecture ! Arrivé à cette étape, cela signifie que l’enfant a le sentiment de pouvoir écrire tous les mots. C’est en apprenant le son des lettres et non leur nom, que les enfants peuvent arriver à composer des mots et des phrases seuls. Nous leur apprenons donc que le « b » se dit « bee », le « f » se dit « ffff», et le « y » se dit « iyeu » par exemple. Cela facile grandement l’apprentissage de la lecture ! Inutile donc d’apprendre l’alphabet à vos enfants, au risque de leur donner du fil à retordre.

Sortie

Tous au long de la semaine, lors des regroupements, nous avons fait découvrir aux enfants ce que nous avions collecté Xavier et moi lors de la dernière sortie : une branche de charme, d’arbre aux papillons, un sumac vinaigrier etc..
N’ayez pas peur d’apprendre des mots compliqués à vos enfants car ils sont comme le décrivaient Maria Montessori dans la période sensible du langage jusqu’à six ans. C’est-à-dire que pour eux, il n’est pas plus compliqué d’apprendre le nom d’un camarade que celui d’une plante !
Nous les avons chaque jour mis à disposition sur la table d’art pour que les enfants, les touchent, les observent ou même les sentent…s’en imprégner avant de pouvoir à leur tour aller à la chasse aux trésors le vendredi suivant. C’était donc à eux de chercher où nous avions pu les collecter. Sur notre chemin, les enfants ont reconnu le saule pleureur que nous avions déjà nommé et nous avons aussi reconnu les feuilles d’un cerisier.
Nous avons également fabriqué des images classifiées sur les oiseaux que nous avions pu observer afin que les enfants apprennent leurs noms et leurs caractéristiques.
Lors de notre dernière sortie, les enfants ont pu reconnaître tous ces oiseaux (héron cendré, merle, pie bavarde, palombe, poule d’eau..) et nous en avons même découvert d’autres comme le cormoran et le corbeau que nous ajouterons à nos images.

Créativité

Côté art, les coquilles d’œuf que vous pensez à nous rapporter ne servent plus uniquement au compost.. Ainsi piler, les enfants les mélangent avec la peinture et elles servent désormais à créer une belle palette de couleurs pour une future création.
En atelier créatif, les enfants découpent également des petits bouts de papier pour les coller sur une grande feuille blanche façon mosaïque. Cet atelier est un peu la suite logique du matériel « découper le papier » que les enfants peuvent faire dans la classe. Apprendre à tenir une paire de ciseaux, avoir assez de force pour l’ouvrir et le refermer, bien savoir le positionner sur le papier pour enfin réussir à le découper. Ce n’est pas toujours une mince affaire !

Musique

Le Jeudi, deux nouveaux enfants ont rejoint notre groupe de musique : Hugo et Sofiane qui sont chez les 6-10 ans.
Xavier apprend aux enfants à reconnaitre les gammes de musique en chantant et en jouant les notes sur le xylophone « 
do,ré,mi,fa,sol,la,si,do, j’ai une puce dans le dos. Si tu m’avais gratté plus tôt, elle ne serait pas monté si haut »
Chacun leur tour les enfants jouent la gamme sur le xylophone puis Xavier propose un petit jeu « saute note » où les enfants sautent au rythme de la musique.

Tous les jours les enfants sont en atelier de musique de 10h30 à 11h. Xavier leur apprend le nom des instruments à l’aide des instruments eux-même mais aussi de leur photo : « Djembé, bâton de pluie, Kamassa, Guiro, maracas, bâton de pluie, xylophone, cymbales, œufs, piano à pouce…il y en a pour tous les goûts ou plutôt tous les sons !Sous l’œil captif des enfants, Xavier leur montre comment utiliser l’instrument, puis un par un puis ils reproduisent le geste avec précision. Comme un chef d’orchestre, il leur montre comment jouer en rythme : les poings fermés, les musiciens s’arrêtent net, les mains vers l’avant, l’orchestre reprend.Ensuite c’est au tour d’un enfant de devenir le chef d’orchestre et de composer une mélodie en désignant puis arrêtant d’un geste de la main chaque musicien.

Jardinage

Nous avons notre espace vert personnel ! Les bacs de plantes ont été déplacés près de notre classe pour que les enfants puissent s’en occuper facilement. Les plantes qui n’avaient pas été arrosées durant l’été avaient grand besoin d’être défrichées! En petits groupes, les enfants apprennent à repérer les plantes sèches, à les couper, retourner la terre, les arroser…puis bientôt nous ferons l’expérience de planter quelques graines et voir si elles peuvent encore pousser en ce début d’automne.