Le nido,

Pour les enfants de 3 mois à 3 ans.

Le projet pédagogique.

La Crèche Montessori à la Ferme des Savoirs

Notre projet pédagogique a pour objectif d’établir un cadre pédagogique et de définir avec précision le type d’accompagnement opéré par les professionnels auprès de vos enfants

L’équipe a choisit de travailler en suivant deux axes forts :
– le respect de l’enfant de son rythme de son développement et de ses particularités,
– le respect de l’environnement

Afin de mettre en pratique ces valeurs, nous avons choisi d’axer notre projet d’une part sur les travaux de Maria Montessori, tout en utilisant également les pédagogies actives en plein développement et en profitant des connaissances apportées par les neurosciences.
De plus nous sommes engagés dans un processus visant à réduire au maximum notre impact sur l’environnement et à sensibiliser les enfants au respect de celui-ci.

La pédagogie Montessori, pourquoi ?

Cette méthode a été fondée au début du XXème siècle par le docteur italien, Maria Montessori.

Elle est basée sur le respect de l’enfant et de son rythme de développement. Des activités adaptées sont proposées individuellement à chacun en fonction de ses besoins et de ses compétences.

L’autonomie 

Elle se travaille tout au long de la journée, quelque soit l’âge de l’enfant. 

  • La motricité Libre:

C’est partir du principe que l’enfant n’a pas besoin de l’action directe de l’adulte pour accéder aux différents stades de sa motricité. Ainsi l’enfant est dès son plus jeune âge installé sur un tapis avec quelques jeux simples et sensoriels afin de l’inviter à diverses découverte visuelles, auditives, tactiles, et puis motrices. Chez nous, vous ne verrez ni trotteur, ni balancelle, et les transats ne sont utilisés que pour les temps de repas. L’enfant est libre de ses mouvements et grandit à son rythme. 

  • Les activités montessori

– La vie pratique :

Chacun des espaces de la crèche est aménagé et organisé de façon à ce que l’enfant ait envie de faire seul dès que ses compétences le permettent.
Par exemple, durant le repas il pourra prendre seul son bavoir à enfiler ou se servir un verre d’eau au pichet.
Dans la salle de bain, il pourra, soit grimper seul sur la table de change par l’escalier sécurisé, ou changer sa couche debout au sol et se nettoyer seul sous le regard bienveillant et la supervision de l’adulte.
Les enfants peuvent participer à l’entretien des locaux en fonction de leur âge et de leur capacité (mettre, débarrasser et laver la table par exemple).
Ils seront aussi impliqué dans la réalisation du jardin potager de la crèche.

-Motricité, préhension et coordination œil main

Des activités visuelles, auditives et de préhension sont présentées aux enfants dès le plus jeune âges (mobiles variés, hochet de perles, grelots et rubans, boites variées, anneaux). Ces activités à la libre dispositions des enfants évoluent en même temps que les enfants.

-Le langage

L’acquisition du langage est stimulée tout d’abord en adoptant un langage clair vis-à-vis des enfants. En même temps que le  langage oral, l’équipe utilise le bébé signe. De plus des activités permettant d’enrichir le vocabulaire (images classifiées, lecture d’histoire, kamishibai…)

  • Les activités accompagnées :

Une à deux fois dans la journée nous proposerons aux enfants des activités accompagnées principalement motrices ou sensorielles. (chansons, peinture, jeux d’eau …).

Sur le plan moteur, nous proposons en plus des circuits traditionnels, des séances de yoga afin de travailler sur la respiration et la gestion des émotions.

Sécurité affective et accompagnement des familles 

Partant du principe que l’enfant est un individu à part entière avec ses émotions propres, son histoire, sa culture, sa réalité familiale, et ses besoins individuels, nous nous engageons auprès de chaque famille à adopter en toute circonstance une posture de bientraitance.
Les enfants sont nommés par leur prénom, ils sont accompagnés dans la gestion de leurs émotions et leurs besoins sont pris en compte individuellement.
Nous sommes particulièrement attentifs à la séparation parents/enfants qui peut parfois être difficile.

Pour les accompagner nous avons recours à plusieurs outils :

  • La semaine d’adaptation

Elle est à caractère obligatoire, et a pour objectif d’acclimater l’enfant au rythme de la crèche d’une part, et de permettre aux professionnels de connaître l’enfant et de répondre à ses besoins individuels d’autre part. 

Elle se fait sur une période d’une semaine selon le schéma suivant

  • lundi : 9h/10h: avec maman, ou papa, ou les deux ou une figure d’attachement reconnue par l’enfant (grand-mère, marraine…)
  • Mardi: 9h/11h : Le parents reste un moment, donne un repas et/ou change une couche, puis tentent de s’absenter, 15, 30 min ou plus s’ils y arrivent
  • Mercredi : 9 h/13 h : Le parent reste quelques instants et puis s’absente.
  • Jeudi : 10 h/16 h : le parent nous dépose l’enfant et nous le prenons en charge durant toute la journée.
  • Vendredi : journée complète

Durant cette semaine, nous demandons au parent présent de répondre à notre questionnaire, et nous observons également sa façon d’agir auprès de son tout-petit (donner le repas, changer la couche, l’endormir, le consoler…etc), afin de reproduire dans la structure, le plus fidèlement possible les gestes que l’enfant à l’habitude de vivre.

Les heures d’adaptation et temps d’absence des parents sont donnés à titre indicatif et bien que la séparation doive se faire de façon progressive nous nous adaptons aux capacités de séparation de chaque parent et enfant. 

  • Le portage en porte-bébé

Nous utilisons le porte bébé pour deux raisons principales:

  • Rassurer l’enfant lors de la séparation et notamment lors de la semaine d’adaptation
  • Apprendre à connaître l’enfant plus rapidement et répondre à ses besoins de façon plus spécifique

Proposé de façon systématique aux tous petits lors de l’adaptation, il peut être également utilisé avec des enfants plus âgés dans des situations particulières :

  • Enfant fatigué ou qui a du mal à trouver son sommeil
  • enfant qui a l’habitude de s’endormir dans les bras à la maison
  • enfant qui vit des angoisses liées à son développement

Nous ne posons aucune limite d’âge sur le portage sachant que notre matériel de portage peut supporter des enfants jusqu’à 18 kg. 

  • Le bébé-signe

Il s’agit d’un mode de communication inspiré du LSF (Langue des signes française), destiné aux enfants n’accédant pas encore au langage parlé. Nous introduisons les premiers signes chez les enfants de 4 à 6 mois, sachant qu’ils sont en général en capacité de les reproduire entre 8 et 10 mois. Cette méthode permet une communication interactive beaucoup plus tôt que l’apparition des premiers mots, et limite la frustration puisque l’enfant est en capacité d’exprimer un besoin et nous d’y répondre de façon plus adaptée. 

  • L’adulte référent

Les enfants sont regroupés par compétences motrices (marcheur et non-marcheurs) et bénéficient de façon quotidienne d’une personne référente qui les accompagne et répond à leurs besoins tout au long de la journée. L’objectif de cette démarche est de favoriser la continuité des soins à l’enfant et d’éviter que les tout-petits, notamment, aient à se familiariser avec plusieurs adultes sur de trop courtes durées.

  • La communication avec les parents

Environ toute les six semaines différents évènements seront organisés sur l’enceinte de la crèche afin de faciliter la communication entre les parents et l’équipe. (Café des parents, ateliers yoga parents/enfants, ateliers bébé signe, ateliers portage, ateliers massages des tout petits…) Ces ateliers sont facultatifs et pourront donner lieu à une facturation supplémentaire.

Notre engagement écologique